Chanteix, un village pas comme les autres !

Attention Chanteix change de date ! L’esprit festif de « Zapatatas » s’emparera du petit village de Chanteix du 9 au 12 juillet. Des milliers de festivaliers vont ainsi envahir cette bourgade de 600 âmes pour participer aux nombreux concerts proposés par l’association Tuberculture. 

C'est parti ! 

-> A lire aussi : Vos festivals d'été en Corrèze

Chanteix chante depuis plus de 30 ans 

33 ans que Chanteix fait rythmer la Corrèze au son des musiques actuelles, des chansons à texte, des spectacles jeune public… La recette ? « Un bouillon de culture avec un cube de magie et quelques patates ». C’est en 1987 que l’association organise son premier Festival aux champs avec le groupe Noir Désir en tête d’affiche. Une programmation audacieuse à l'époque mais visionnaire puisqu'un an plus tard, le groupe mythique de rock français connaissait ses premiers succès...

Depuis, le plus rural des festivals corréziens a accueilli quelques 120.000 festivaliers sur 275 concerts avec une programmation éclectique et alléchante composée d’artistes confirmés comme Cats on Trees, Lou Doillon... L'édition 2020 ne dérogera pas à la règle et promet de belles émotions au cœur du bourg de Chanteix, du 9 au 12 juillet.

Le Festival aux champs, un état d’esprit semblable à nul autre pareil...

Pendant plusieurs jours, les festivaliers des champs et les festivaliers des villes alentour se côtoient et échangent en toute convivialité avec, comme seul credo, celui de s'amuser ! Et pour ça, il faut dire qu'à Chanteix, tout est mis en œuvre pour faciliter la vie de tous, se détendre et profiter tout simplement des bonnes choses.

Des concerts pour tous les goûts et toutes les bourses

De nombreux concerts auront lieu durant ces quatre jours. Et il y en aura pour tout le monde ! 

Un large espace de convivialité...

 

Des bénévoles nombreux 

L’association bénéficie depuis toujours d’un fort engagement associatif, 160 bénévoles qui permettent d’offrir un festival de qualité. Certains n'hésitent pas à prendre leurs congés exprès pour prêter main-forte la semaine qui précède. Un bel exemple de solidarité, telle une grande famille ! C'est ça Chanteix aussi ! 

Une monnaie éphémère

Ephémère mais officielle ! Durant ce long week-end d’août, ce sont les zapatatas qui font office de monnaie. Ma késako ? Pour pouvoir boire ou manger, il faut échanger les euros contre des zapatatas dans les charmants petits chalets “Banque zapatatas”. Les zapatatas ne sont ni repris ni échangés, mais sont réutilisables d’une année sur l’autre ☺

Attention, le site du festival n’est pas équipé en distributeur d’argent. Pensez à prévoir carte bancaire, chéquier et argent liquide.

Du gîte au couvert, tout est prévu !

1/ Le champ du voisin fait office de « camping à la ferme » :  des parties de foot et animations musicales improvisées s’y déroulent au milieu des tentes des festivaliers. Une aire spécifique pour les campings-cars est aussi proposée aux abords du camping. Des gîtes et chambres d'hôtes sont disponibles sur la commune et dans les villages autour. Enfin, vous trouverez également votre bonheur sur le site de Corrèze Tourisme qui répertorie l'ensemble de l'offre disponible dans la rubrique "Où  dormir ?".

2/ "Le Festival de la patate" : c'est l'autre nom donné au Festival aux champs ! En effet, durant ces quatre jours, la pomme de terre y est reine. Pas moins d’1,5 tonne de patates est consommée pendant le festival. Il est possible d'en manger à toute heure, déclinée dans ses spécialités corréziennes bien entendu, comme la farcidure !

A savoir : pour l'inauguration du festival, c'est pâté de pommes de terre géant pour tout le monde !  

Et pour se restaurer dignement après des soirées enflammées, un espace restauration est organisé sur site, en plus du restaurant bar du village qui reste ouvert durant le week-end. Des repas millassous et farcidures, nos spécialités culinaires locales, sont aussi organisés par des associations.

De la musique mais aussi...

4 soirées oui, mais aussi 3 jours à occuper ! Pour cela, Tuberculture et ses partenaires proposent les « A côtés » : des repas, des ateliers, des expositions et bien plus encore ! En voici quelques exemples : 

  • Spectacle jeune public, ateliers création de chansons, visite de la ferme Melilotus...

Le Festival aux champs en bref 

Quelques chiffres

  • 33ème édition
  • 275 concerts et 120.000 festivaliers depuis 1987
  • 1,5 tonne de pommes de terre dévorée
  • 17 concerts cette année 
  • 1m30 sur 2m10 : c'est la taille du pâté de pommes de terre géant
  • 160 bénévoles mobilisés 
  • 600 litres de boulonnade (bière+mojito) consommée

ZE vidéo

Pour patienter jusqu'au 9 juillet, découvrez le teaser 2019 : 

Une chose est sûre, on y sera ! Et vous ? 

Voir tous les articles

Ces articles pourraient vous intéresser