Notre menu de fêtes rien que pour vous !

100% Corrèze

Jingle bell, jingle bell !

Vous avez déjà commencé les préparatifs de Noël ? Cette année, on a décidé de vous aider à préparer votre repas de fête.

Voici une idée de menus avec les produits du terroir corrézien et une recette pas à pas du plat principal. Et pour éviter la course aux cadeaux, un prochain article vous donnera des tuyaux pour offrir le cadeau qui plaira à coup sûr.

Pour bien commencer...

Les produits du terroir sont sources d'inspiration pour proposer à vos invités une entrée gourmande. Glanez des idées directement auprès des producteurs locaux, sur les marchés ou à la ferme. Vous serez forcémenent bien conseillés !

Voici quelques idées, laquelle choisirez-vous ?

Figues au foie gras accompagnées de son pain d'épices, escargots farcis et en coquilles, marbré de foie gras aux pommes du Limousin, pâté agrémenté de la fameuse tuber melanosporum du causse corrézien, muffins foie gras châtaignes ou bien velouté de marrons et copeaux de foie gras, ou encore jambon de « cul-noir » aux truffes avec en accompagnement la moutarde violette, spécialité du XIVe siècle relancée en 1987.

Les produits du terroir

Chef, la recette ! 

Après ces petites mises en bouche, place au plat de résistance avec un mignon de veau de Corrèze accompagné de ses légumes de saison.

A vos fourneaux ! Il vous reste encore quelques semaines pour vous entraîner... Découvrez les images du Chef Stéphane en train de réaliser le plat :

Merci au Bouche à Oreille à Tulle pour cette recette.

Quels vins pour l'accompagnement ? Côteaux du Saillant, Mille et Une Pierres, vin paillé Miel des Muses ? *

Un dessert d'ici, le Trepaïs 

Le Trepaïs est un dessert typiquement limousin, à base de châtaigne (et d'autres goûts à découvrir ensuite…). C'est la première spécialité régionale. On vous livre ici quelques éléments, mais le secret est bien gardé et ne sera pas révélé.

L'idée de faire un gâteau commun est née en novembre 2000 lors d'une rencontre de jurys du Meilleur Apprenti Régional à Limoges. Cette aventure a débuté autour d'un groupe de 12 artisans. Chacun a apporté une recette, une fabrication, un savoir-faire… puis une sélection s'est opérée au fur et à mesure pour arriver au gâteau que l'on connaît aujourd'hui.

C'est avant tout une belle aventure humaine. Cette création originale restera un agréable souvenir, qui a créé des liens entre les artisans. Actuellement, 50 pâtissiers, appartenant au Syndicat de la Pâtisserie, le commercialisent en Limousin.

Ce dessert offre un trio de goût au parfum d'ici. Jugez par vous-même : dacquoise noisettes, mousse de marrons, mousse de chocolat noir, praliné croustillant à la noisette… Dès la 1ère bouchée, c'est une explosion des saveurs en bouche… croquant et fondant à la fois ! Un subtil mélange pour un entremet élégant et raffiné.

Le secret, c'est qu'il peut être légèrement différent selon le pâtissier. Et oui, un artisan, c'est les mains et la tête…Chacun a son "coup de main", sa façon de faire ou de cuire, différente… ce qui fait qu'il est chaque fois unique !

Il pourrait même entrer au Guiness des Records : le million d'exemplaires vendu a été atteint !

Mais avant que nos papilles ne s'affolent, la question de tous les Limousins gourmands : comment coupe-t-on ce gâteau ?!

Merci à M. Charbonnel à Seilhac, président du Syndicat des Pâtissiers du Limousin, pour son témoignage sur l'origine et les secrets du Trepaïs.

Où trouver un Trepaïs en Corrèze ?
Rendez-vous dans les Pâtisseries suivantes :
CHARBONNEL Christian à Seilhac, CHEVREUX Jean-Paul à Objat, ERNST Laurent à Brive, GIRARD Guillaume à Argentat, LECUYER Eric à Meyssac, MAVIEL Eric à Meymac, Duo Gourmand à St-Privat, Les Délices de Mathou à Tulle, ROCHAIS Claude à Tulle.

En savoir plus

Petites douceurs pour finir en beauté...

Une petite note de sucré pour clôturer ? Avec le café, pourquoi ne pas déguster l'une de nos gourmandises ?

Les fans du petit carré noir seront ravis de goûter les productions issues des chocolateries corréziennes : Rocher des Druides, palet or, ganache réglisse...

En digestif, on reste dans la tradition de distillation avec des eaux de vie et liqueurs réputées dont la fameuse “Eau de Noix” produite par l’une des plus anciennes distilleries de Brive-la-Gaillarde, la maison Denoix.

Je savoure !

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Voir tous les articles

Ces articles pourraient vous intéresser