3 fêtes de villages qui vont marquer votre été !

Descente en radeaux, 24h en mobylette, banquet festif au milieu des prés… L’imagination est sans limite lorsqu'il s’agit de faire la fête. Nous avons déniché, pour vous, des fêtes estivales plus décalées. Découvrez notre top 3 des fêtes de villages insolites, à inscrire de toute urgence dans votre agenda !



A lire aussi : Vos festivals d'été en Corrèze
 

Tous sur le Pont "Argentat en Fête"

Voilà une fête bien déjantée imaginée par des organisateurs en pleine possession de leurs moyens. "Tous sur le pont, c'est avant tout une fête de copains. Il y a quelques années, nous avions fait le constat que si Argentat-sur-Dordogne n'avait rien à envier aux Plus beaux villages de France, ni à  Beaulieu-sur-Dordogne ou Treignac, elle faisait quand même un peu figure de belle endormie" se rappelle Sylvain, membre de l’association organisatrice. Partant de ce principe, la bande de potes n’a pas eu à chercher bien loin pour trouver l’actrice principale de leur fête : la Dordogne et son histoire avec les gabariers. "Mais on voulait quelque chose de contemporain qui fasse écho à l'histoire de la vallée de la Dordogne. On a donc imaginé une descente de la Dordogne en radeaux construits par les participants eux-mêmes".  

Ainsi, chaque année, le 1er samedi de juillet les participants se pressent au rendez-vous de cette fête qui devient incontournable dans l'agenda estival. Déguisés, perruques vissées sur le crâne, les marins d'un jour ne manquent jamais d’imagination dans la construction de leur radeau de fortune.
Tout ce petit monde défile le matin dans les rues de la petite ville de caractère à grand renfort de fumigènes, pétards et au rythme d'une bandas avant de se voir remettre les clés de la ville par le maire et d’être bénis par le curé de la paroisse. Même le Coulobre, dragon légendaire qui attaquait gabariers et lavandières, s'invite à la parade. S'ensuit un pique-nique festif sur le Pont (privatisé pour l'occasion) offrant un point de vue superbe sur la Dordogne ! 
Détail qui n'en est pas un : "tout est gratuit sauf la buvette" s'amuse à nous préciser la joyeuse équipe à la barre de Tous sur le Pont. Et cette dernière ne manque pas d'imagination pour distiller à chaque édition quelques nouveautés. "Nous ne sommes jamais à court d'idées : entre un ventriglisse géant, un saut pendulaire du pont assuré par Escapade Nature et des musiques endiablées pour emmener les fêtards au bout la nuit… l'édition 2018 s'annonce comme un très bon cru !
 

La ronde des brigands

L'œil est pétillant et la voix rieuse quand Guy parle de "ses mobs ou de ses brêles" comme il les appelle. Guy, c'est l'homme qui a eu cette idée folle et géniale de créer la Ronde des Brigands dans la commune de Masseret en Corrèze située à proximité d'Uzerche et de Pompadour. Un mélange de "Fous du Volant " et de "24h du Mans" en quelque sorte. Imaginez un peu : plus de 60 équipes de 3 à 4 pilotes qui enfourchent leur mobylette avec des déguisements improbables pour une course en relais de 24h sur une boucle 3 km. Ça donne le ton !
"Au départ, les gens n'y croyaient pas vraiment. La Corrèze c'était quand même plus une terre pour la p'tite reine, le VTT ou la randonnée". Mais la mayonnaise a tout de suite pris. Le plus étonnant, c'est que les concurrents de la 1ère édition sont arrivés déguisés, et ça, on ne s'y attendait pas vraiment. Du coup, on a conservé ce côté décalé tout en restant très vigilants sur la sécurité".

Et depuis 8 ans, le 3ème week-end d'août, il règne toujours une sacrée ambiance autour du parcours. "On a un peu l'impression d'être à un marché des producteurs de pays ou à un festival champêtre. Les gens viennent de toute la France et certains arrivent dès le jeudi soir pour se mettre dans l'ambiance" confie Guy.  
Toutes les équipes et le nombreux public partagent ces 24h dans un vrai esprit de fête et de convivialité. Et ce sont plus de 50 bénévoles qui s'activent pour que fête soit réussie. Parmi ceux-ci, il y a  Michel, agriculteur et personnage incontournable du village, qui met à disposition ses terrains pour la Ronde des Brigands. A l'arrivée de chaque édition pas de coupe ou de prix prestigieux, juste le plaisir d'avoir roulé pour le fun sur une jolie p'tite mob dans un joli coin de France.
 

La fête à Jarennes

Chaque dernier week-end de juillet, le bonheur est dans le pré à Jarennes, lieu-dit de la petite commune de Beaumont nichée au cœur du Pays de Tulle. "Et ça fait plus de 30 ans que ça dure" souffle fièrement Jean-Marc, l'infatigable GO (gentil organisateur) de cette superbe fête de village.
La fête à Jarennes, c'est d'abord un décor bucolique. Prenez un immense pré et un joli bois de châtaigniers comme seule la Corrèze sait en donner, une vue magique sur le Massif des Monédières et voilà le décor de vos agapes planté. C'est tout un village qui se mobilise pour l'organiser : "une fête populaire, intergénérationnelle et conviviale". Le concept est simple et éprouvé : "on dresse au milieu du pré des chapiteaux et des grandes tables, des mètres et des mètres de guirlandes colorées". 
Et pendant 48h le temps suspend son vol.  

Jarennes, c'est un peu en même temps "l'île aux enfants" (tout est pensé pour eux comme pour la Corrèze en Famille), une annexe des Nuits de nacre où l'on vient guincher au bout de la nuit et un marché de producteur de pays. On y savoure du veau et du bœuf limousin car les organisateurs tiennent à faire découvrir les produits locaux.  "Le service du millier de convives se fait à table et on recycle tous nos déchets " insiste Jean-Marc. Car à Jarennes, on aime le travail bien fait. Mais on y traine surtout pour respirer un peu de la Corrèze éternelle, cette Corrèze en sépia faite de tradition vivantes comme l'illustre cette fête de village, cette Corrèze qui, l’été venu, se colorise de quelques vacanciers et des parisiens revenus au pays. 
A Jarennes, depuis 30 ans, "rien n'a vraiment changé et ça change tout".
 

Voir tous les articles

Ces articles pourraient vous intéresser